Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
raphael Retour

Max SAUER SAS

Date de création : 1793

Activités : Fabrication de matériels de beaux arts haut de gamme

Effectif : 600

Site web : www.raphael.fr/

Siège social : 2 Rue Lamarck, 22000 Saint-Brieuc

Max SAUER SAS est le leader français du matériel pour artistes peintres. La société, fondée il y a plus de deux siècles, est un groupe familial dont le siège se trouve à Saint-Brieuc. Depuis l’arrivée d’Eric Sauer à sa tête en 1991, la société connaît une forte croissance externe et développe notamment  ses activités à l’étranger, passant de la simple exportation à l’ouverture de filiales implantées à l’international. Aujourd’hui Max SAUER SAS emploie 150 personnes en France,  410 à l’Ile Maurice. Le chiffre d’affaires réalisé par la société en 2012 s’élève à 23,5 millions d’euros (20,3 millions en 2011).

Historique

La fabrique de pinceaux Parent est crée en 1793. Rachetée par différents acquéreurs successifs au cours des décennies, elle devient finalement la propriété de Charles Sauer en 1859. Son fils, Max Auguste Sauer reprend l’affaire et modernise la fabrique avec la création d’une nouvelle usine achevée en 1900. En 1925, la fabrication des pinceaux fins est transférée à Saint-Brieuc par Max Sauer, fils cadet de Max Sauer père. Il donne son nom à la société et celui-ci restera inchangé par la suite. Après son décès en 1960, les frères Michel et Gérard Sauer prennent le relais et poursuivent le développement de l’entreprise familiale. Président de Max SAUER SAS depuis 1991, Eric Sauer représente la 5ème génération à la tête du Groupe. Sous son mandat, la société fait l’acquisition d’acteurs importants du secteur – dont son premier concurrent Isabey – et propose désormais une large palette de produits haut de gamme, principalement à destination des artistes peintres. Aujourd’hui, les marques principales du groupe Max Sauer sont Sennelier (spécialisé dans la fabrication d’huiles, aquarelles, d’acryliques et de pastels), Raphaël et Isabey (pinceaux d’artistes).